mail: emilie[at]mysoul.fr
Twitter: @mysoulFR

[VIDEO] Judith Hill, Desperation ("20 Feet from Stardom")

It's been four years since the world discovered American singer/songwriter Judith Hill, and about as many time we've been wondering why this undeniable talent hasn't gained the mainstream recognition she obviously deserves. The former Michael Jackson duet partner (she was picked to perform "I Just Can't Stop Loving You" during the "This Is It" concert series) and The Voice contestant (her shocking elimination led her coach Adam Levine to utter the now notorious "I hate America" sentence) is eventually on the verge of stepping into the spotlight. The 29 year old musician appears in the critically acclaimed new Morgan Neville music documentary, "Twenty Feet From Stardom", a movie showcasing the work of background vocalists in contemporary music. "Desperation", a soulful piano-driven ballad written by Judith Hill, can be heard on the movie's soundtrack. 

Cela fait maintenant quatre ans que la chanteuse américaine Judith Hill s'est fait connaitre aux yeux du monde, et autant d'années que l'on se dit que son irréfutable talent la destine forcément à une carrière d'envergure. Pourtant, à 29 ans, cette musicienne accomplie - diplômée en composition musicale, on peut la voir, sur un cliché posté sur Facebook, diriger une section de cordes lors d'un enregistrement - n'a pas réussi à franchir la fameuse ligne qui la sépare encore du grand public. Pourtant, Judith est entrée sur la scène musicale par la grande porte : en 2009, elle apparaît dans le documentaire "This Is It", puisque c'est elle qui fut choisie par Michael Jackson pour interpréter le duo "I Just Can't Stop Loving You" lors de cette série de concerts titanesques qui n'auront jamais lieu.

C'est elle aussi que l'on retrouve en première ligne et en mondovision lors de la cérémonie commémorative tenue en l'honneur de Michael Jackson en ce 7 Juillet 2009. Impressionnante de justesse sur "We Are The World", elle porte seule, entourée de la famille Jackson et d'un parterre de célébrités, l'interprétation de "Heal The World". Pareille exposition aurait laisser penser que Judith Hill serait assaillie illico par les plus grands labels, pressés de capitaliser sur cette notoriété soudaine. Pourtant, c'est avec une grande surprise qu'on la retrouve trois ans plus tard, se présentant de manière quasi "anonyme" au casting de la version US du show télé The Voice.

Donnée favorite de l'édition 2012 dès sa première apparition sur une reprise de "What A Girl Wants" de Christina Aguilera, son départ prématuré au terme de la quatrième semaine de shows en direct (au préalable, les "talents" ne sont pas soumis aux votes du public) a causé l’effroi de son coach Adam Levine, qui voyait en elle une "future lauréate d'un Grammy Award". Cette élimination fut considérée par les médias US comme la plus ahurissante depuis le lancement de l'émission, en 2011.

Un an après son passage éclair mais néanmoins fracassant dans The Voice, Judith Hill est peut être enfin en voie d'acquérir une reconnaissance à la hauteur de son talent, grâce à son apparition dans le documentaire musical "Twenty Feet From Stardom". Réalisé par Morgan Neville, ce film met en avant le travail - essentiel - des choristes qui ont œuvré au succès des plus grands morceaux de la musique contemporaine, un peu à la manière de "Standing In The Shadows of Motown", autre documentaire passionnant qui relatait l'histoire des Funk Brothers, ces musiciens qui ont forgé le son du label mythique de la Soul. Le documentaire "Twenty Feet From Stardom" fait déjà l'unanimité de la critique outre Atlantique, et vient de faire sensation lors de sa projection au festival du film américain de Deauville. Issue de la bande originale du film, Judith Hill vient de dévoiler la vidéo de "Desperation", une ballade piano/voix qui met en valeur son impressionnant registre vocal, gorgé de Soul.



Le documentaire "Twenty Feet From Stardom" sortira en France le 4 Décembre 2013.



Retrouvez Judith Hill sur son site officiel, Facebook et Twitter.






0 commentaires:

Postez un commentaire