mail: emilie[at]mysoul.fr
Twitter: @mysoulFR

[AUDIO] Mapei, "Don't Wait"

Starting 2014 in the best way possible, with a resolution I should be able to stick to without too much trouble : to keep exploring the blogosphere in search of some up-and-coming musical talents and undiscovered gems, i.e curating music as we tend to call this online activity these days. So to open triumphantly the new year, I picked a young act who already made the headlines on Buzzfeed as "The singer out to reinvent modern Soul". Nothing less. Also spotted on This Must Be Pop, I eventually decided to give Mapei's debut single "Don't Wait" a try and I have a strong feeling this one is going to stay in my playlist for quite a long time. Not only the melody is powerful and hauting, but the vocals are also crystal clear, solid yet warm and charming though the vocoder effects won't give the singer's real justice. Production wise, the song is perfectly balanced between mainstream Pop/Soul and a more subtle, ingenious, exotic sound which borrows irresistible elements of Baile Funk. Look out for Mapei's debut album some time in 2014.

Commencer 2014 de la meilleure façon : par une résolution à laquelle il ne devrait pas être trop compliqué de se tenir. Soit continuer à scruter la toile à la recherche de pépites musicales, et, dans la mesure du possible, poursuivre cet humble travail de défrichage - ou, comme il est coutume de dire désormais, de curation - en partageant ici-même mes trouvailles. Et c'est séance tenante, à quelques heures à peine de ce début d'année, que je m'y astreins donc, et pour une première, je ne fais pas dans la demi-mesure avec l'artiste qui aura la primeur d'ouvrir le bal en ce 1er janvier.



Tenez-vous bien, en Novembre dernier, l'incontournable Buzzfeed titrait, "Découvrez Mapei, la chanteuse qui s’apprête à réinventer la Soul moderne". On constate qu'ils y vont franco question éloge, on ne peut guère titrer de manière plus accrocheuse. Un peu précipité peut-être, mais voilà que l'un de mes blogs prescripteur fétiche (This Must Be Pop, tenu par une A&R basée à Londres) fait de Mapei l'une de ses 10 artistes susceptibles de percer dans les mois à venir. Mais comme on est jamais mieux servi que par soi-même, j'ai à mon tour fini par écouter "Don't Wait", premier single officiel de celle qui a débuté sa carrière en 2009 en tant que rappeuse.

Evidemment, la puissance mélodique du morceau est saisissante. La voix, bien qu'habillée de gros effets de vocoder sur les couplets, est clair comme de l'eau de roche, mais conserve une dimension tout à fait chaleureuse. La production, quant à elle, est inventive et bigarrée (guitare, claps et surtout des percussions onduleuses empruntées au Baile Funk brésilien). Voilà qui fait probablement écho aux origines métissées de la belle, et à sa double culture américano-suédoise. On retient enfin que la demoiselle est signée sur le label Downtown Records, celui de Gnarls Barkley, de Santigold, de Chet Faker et des français de Justice, avec lesquels Mapei a d'ailleurs enregistré un album qui ne verra finalement jamais le jour. Pas suffisamment à l'aise avec le résultat final de l'oeuvre, elle aurait ainsi renoncé à profiter de l'opportunité d'une collaboration d'envergure avec un groupe de renommée internationale. Qualité, originalité et sens éthique, cette Mapei me plait déjà beaucoup.



Plus d'infos sur Mapei : Facebook, Twitter & Soundcloud.






0 commentaires:

Postez un commentaire