mail: emilie[at]mysoul.fr
Twitter: @mysoulFR

[VIDEO + AUDIO] Elli Ingram, "Poetic Justice" (cover) / "Mad Love" (new single)

Sometimes compared,  and we can arguably say it's a bit premature, to Pop/Soul powerhouse singer Adele, I'd rather associate newcomer Elli Ingram to fellow Brit songstress Marsha Ambrosius (maybe it's her languid and ethereal way of singing on the track's intro) or even to some  Jessie J (maybe it's her sassy ways once the track becomes more upbeat). Even if it all comes down to miss Janet Jackson here anyway, as Elli's "Poetic Justice" is a clever and perfectly executed reinterpreation of the 1994 classic slowjam : "Anytime, Anyplace". Though the cover song is based on Kendrick Lamar's own take on miss Jackson's masterpiece (the Drake-assisted "Poetic Justice"), Elli manages to infuse her own personality and charisma to the track. Recently signed to Island Records,  the 19 year old Brighton resident is about to drop her debut EP in a couple of days. Her first single, "Mad Love", has been unveiled online last week. 

Un soupçon de Marsha Ambrosius dans la voix - pour le côté vaporeux et indolent de l'interprétation à l'introduction du morceau - une énergie malicieuse et sautillante à la Jessie J dès que le flow s'accélère, voici un peu la famille musicale à laquelle on pourrait associer la jeune Elli Ingram. Même si c'est à Adele qu'on la compare aujourd'hui, peut être un peu prématurément, et même si c'est à Janet Jackson qu'elle a emprunté ce morceau culte, au groove méchamment sexy : "Anytime, Anyplace".

Si ce titre issu de l'album mythique "Janet." était déjà passé entre les mains expertes de R. Kelly, qui en avait proposé un remix en 1995, le rappeur Kendrick Lamar lui a offert une seconde vie, en le samplant en 2013 sur son morceau "Poetic Justice" (en référence évidemment au film de John Singleton dans lequel Janet Jackson et Tupac Shakur tenaient les rôles principaux). C'est justement sur cette version actualisée par le MC californien, associé au rappeur Drake, que s'appuie la reprise d'Elli Ingram, qui a réussi le tour de force de donner au titre un énième élan, aussi original que personnel.



Repérée en février dernier par le webzine spécialisée Soulbounce, la vidéo a depuis fait le tour de la toile, et Elli, qui n'en est pas à son coup d'essai (sa reprise de "Lost In The World/No Church In The Wild", postée l'année dernière sur sa page Youtube, vaut elle aussi plus que le détour) vient tout juste d'être signée par le label Island (oui, celui d'une certaine Amy Winehouse), comme nous l'apprend le blog This Must Be Pop



A 19 ans, la jeune artiste originaire de Brighton s'apprête à publier "Sober", son premier EP, dont le producteur, Felix Joseph, n'est d'ailleurs guère plus âgé qu'elle. Le 1er single tiré du projet, "Mad Love" a été dévoilé il y a quelques jours.




Plus d'infos sur Elli Ingram : site officiel, Facebook, Twitter, Soundcloud.






0 commentaires:

Postez un commentaire